Coronavirus 2019-nCov et naturopathie ?

Coronavirus 2019-nCov et naturopathie ?

Les informations présentes dans cet article ne se substituent en aucun cas à un traitement médical et ne dispense en aucun cas de consulter et/ou de suivre les recommandations allopathiques de votre médecin.

Il s’agit ici de prendre des mesures préventives pour vous permettre de vous protéger de façon préventive face au virus, tout comme vous le feriez pour la grippe ou la gastroentérite par exemple.

Quelles différences entre la grippe et le Coronavirus?

Les éléments similaires :

  • Ils touchent et représentent un danger pour les personnes de plus de 65 ans, les personnes souffrant de pathologies chroniques ou étant immunodéprimé c’est à dire possédant un système immunitaire affaibli.
  • les symptômes : fièvre, toux, courbatures et fatigue principalement

Les éléments différenciant :

  • Il est moins dangereux pour les enfants que dans les cas de Grippe.
  • au niveau des symptômes, on peut observer une atteinte pulmonaire avec des difficultés respiratoires au bout de 5 jours après l’apparition des symptômes. Contrairement à la grippe, on observe très rarement dans le cas du coronavirus des écoulements nasaux ou maux de gorge.

Les règles d’hygiène de base

Il me semble fondamentale de commencer par là tout comme vous le feriez en temps normal d’épidémie de grippe ou de gastro-entérite en hiver.

  • Lavez vous les mains régulièrement et au savon!
  • N’hésitez pas à utiliser un gel hydroalcoolique si besoin dans la journée et selon vos déplacements
  • Si vous éternuez, faites le dans l’un de vos coudes
  • Utiliser des mouchoirs jetables et évitez de les laisser traîner partout
  • Évitez les contacts proches comme par exemple la bise sur votre lieu de travail ou les serrages de mains
  • Bien nettoyer sa maison et tous les objets courants

D’un point de vue stratégie naturopathique, je rajouterai:

  • Adoptez une alimentation saine :
    • supprimez les aliments industriels à base d’additifs alimentaires, les produits à base de sucre raffinés comme les friandises et les gâteaux et les produits laitiers. Tout cela aura tendance à favoriser un état inflammatoire propice à la diminution de votre système immunitaire.
    • supprimez les excitants tels que le café, l’alcool et le tabac qui vont avoir tendance à aggraver votre état général et favoriser un système métabolique défaillant
    • privilégiez la consommation de fruits et légumes de saison, de préférence des légumes verts qui permettront via la chlorophylle présente de bien oxygéner vos cellules.
    • privilégiez la consommation d’aliments riches en prébiotiques et probiotiques. Vous pouvez notamment penser à consommer du kéfir et du kombucha. Cela permettra de renforcer votre microbiote intestinale et par la même occasion votre système immunitaire.
    • agrémenter vos plats avec des algues tels que la spiruline et des graines germées. Cela permettra de booster d’éventuels carences nutritionnelles et de renforcer votre organisme.
  • Pratiquez une activité physique 2 à 3 fois par semaine, cela vous permettra de bien évacuer les toxines de votre organisme
  • Prévoyez une détox mi mars afin de nettoyer en profondeur vos émonctoires, organes filtres de l’organisme en charge de l’évacuation des déchets et toxines. Je vous recommande le programme détox printemps sur 3 semaines.
  • Du point de vue de l’esprit? éteignez votre TV, tenez vous au courant sur des sites d’informations sérieux. Ne pas céder à la panique ou au stress qui sont de grands pourvoyeurs d’acidité et de ce fait créateur de fragilité métabolique.
  • Favorisez un sommeil réparateur. Couchez vous tôt sans regarder vos écrans qui sont responsables de la chute de la mélatonine, hormone du sommeil, qui vous permet de vous endormir sereinement.

Il est également important en cas de doutes quelconques de respecter les consignes de sécurité sanitaire communiqué par le Ministère des Solidarités et de la santé à savoir:

  • Porter un masque chirurgical en cas d’apparition des premiers symptômes.
  • Contacter le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du séjour récent dans une zone ou foyer à risque.
  • Ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination

J’ai un cadeau gratuit pour toi 🙂

Une immunité au top pour lutter naturellement contre le coronavirus?

Vous l’aurez compris au delà d’une révision complète de votre hygiène de vie afin d’éviter toute piste inflammatoire, il est primordial de booster sereinement votre immunité. Voici quelques conseils de base:

  • prendre soin de son microbiote intestinal : vous pouvez envisager de prendre une cure de probiotiques voir même de symbiotique (prébiotique+probiotique). Une flore intestinale en bonne santé c’est un système immunitaire capable de bien vous protéger.
  • choisir des plantes qui disposent d’une double action: immunitaire et anti-virale.
    • Le sureau noir (Sambucus nigra). Elle va permettre de contrecarrer l’action de la neuraminidase, une enzyme responsable de la réplication du virus dans nos cellules. Vous pourrez ici utiliser les baies de sureau noir. Comment? Mettez 1 cc de baies par tasse d’eau bouillante, puis laissez infuser 10 minutes en infusion. Cette infusion est à boire en dehors des repas, 1 à 2 tasses par jour maximum. Attention au surdosage qui peut provoquer des effets digestifs indésirables ainsi qu’une odeur de transpiration plus prononcée. Contre indications: personnes souffrant de diabète, d’anémie, de porphyrie ainsi que les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 12 ans.
    • L’échinacée qui va permettre de stimuler très rapidement après son ingestion votre système immunitaire. Vous pouvez favoriser la prise en teinture dans un macérat hydroalcoolique ou bien sous format gélules pour plus de praticité.
  • utiliser de l’EPP Pamplemousse qui est considéré comme l’un des meilleurs antibiotiques naturels grâce à sa composition riches en flavonoïdes. Posologie: entre 1 fois (prévention) et 3 fois (traitement) 15 à 30 gouttes par jour. (se référer à la notice). Contre indication: il est recommandé de demander l’accord à votre médecin particulièrement dans les cas de traitements, de grossesse ou d’allaitement. Quelques consignes à respecter dans votre choix:
    • il doit s’agir de pépins de Citrus paradisi
    • favorisez les extraits qui sont obtenus sans alcool ou solvant chimique, de préférence à l’aide de glycérine végétale, sans pulpe et sans ajout de bioflavonoïdes ou de vitamine C
    • vérifiez que le produit ne contient pas de chlorure de benzéthonium
  • faire une cure de propolis et gelée royale : riches en protéines, vitamines B, magnésium c’est une cure idéal pour booster votre organisme en cas de fatigue intense, stress et déprime. Elle permettra un meilleur rétablissement métabolique et favorisera une meilleure réparation cellulaire. Vous pouvez en trouver sous forme d’ampoules. Contre indication: les personnes allergiques au produits de la ruche ainsi qu’aux piqûres d’abeilles.

Pensez à utiliser de l’argent colloïdal sous forme de spray pour vaporiser votre intérieur ou vos mains. Vous pouvez aussi le consommer en voie interne avec précaution. C’est l’un des remèdes naturels les plus efficaces dans la lutte contre les microbes et virus pathogènes.

J’espère que cet article vous aura permis d’y voir un peu plus clair sur toutes les solutions naturelles qui s’offrent à vous pour combattre de manière préventive en naturopathie le coronavirus.

N’hésitez pas à me laisser en commentaires vos idées ou questions.

Les informations présentes dans cet article ne se substituent en aucun cas à un traitement médical et ne dispense en aucun cas de consulter et/ou de suivre les recommandations allopathiques de votre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *